En Maud' Naturo
Naturopathie à Lyon

En Maud' Naturo, naturopathie à Lyon

Les plantes adaptogènes

Belles plantes

Définition des plantes adaptogènes :

Les adaptogènes sont des plantes qui favorisent l'adaptation de l'organisme aux situations de stress en réduisant les dépenses en hormones d'action comme l'adrénaline et le cortisol. Elles constituent une réponse de choix en phytothérapie à chaque fois que l'on souhaite régénérer, revitaliser et fortifier en réponse aux sollicitations extrêmes de la vie moderne. 

femme heureuse en pleine nature

Des plantes utilisées traditionnellement en médecines Chinoise et Ayurvédique :

De nombreuses plantes utilisées traditionnellement dans les médecines Chinoise et Ayurvédique sont considérées comme agissant de manière globale pour préserver la santé mentale et physique tout en augmentant les systèmes de défense de l'organisme. Les critères définissant les plantes adaptogènes étaient déjà identifiés de manière empirique.

Définition "moderne" des plantes adaptogènes :

Le terme d'adaptogène a été employé dès les années 1950 par le Dr Nicolaï Lazarev pour désigner toute substance susceptible d'agir de façon non spécifique contre les agressions de tout ordre que peut subir un organisme vivant. Cette notion fut ensuite élargie vers 1969 par un disciple du Dr Lazarev, le Dr Breckhman, à des plantes médicinales de grande envergure thérapeutique.

Comme le ginseng asiatique Panax ginseng Meyer était rare et cher à l'époque en Union soviétique, Breckhman va d'abord se pencher sur l'étude des plantes de la même famille botanique que le ginseng, les Araliacées. C'est ainsi que l'éleuthérocoque Eleutherococcus senticosus fut largement utilisée par les athlètes russes aux Jeux olympiques à la fin des années 70 et par les cosmonautes russes de la station MIR.

Une plante adaptogène doit réunir 3 conditions :

Par la suite, Breckhman et Dardymov énoncèrent les 3 conditions de base qui doivent être réunies pour qu'une plante puisse être qualifiée d'adaptogène :

  1. Elle doit augmenter la résistance globale sur la physiologie de l'organisme de manière non spécifique.
  2. Elle doit posséder une action normalisatrice sur la physiologie en aidant à construire une réponse adaptée au stress en dépensant le minimum d'énergie.
  3. Elle doit présenter une totale innocuité et ne pas créer de perturbations dans les fonctions physiologiques normales de l'organisme.
femme calme apaisée qui médite

2 notions essentielles à retenir :

Dans cette définition originelle, deux notions doivent être soulignées :

  • une substance adaptogène produit une réponse non spécifique, cela veut dire que quelle que soit la nature de l'agent stressseur (physique, chimique, psychique...) l'adaptogène fournira une réponse adaptative qui combattra les effets néfastes du stress.
  • Une substance adaptogène permet un rééquilibrage global de l'organisme en normalisant une fonction (cardiovasculaire, respiratoire...) quel que soit le sens du déséquilibre. Ainsi, une même plante adaptogène pourra à la fois élever une tension artérielle trop basse ou au contraire l'abaisser en cas de tension trop élevée. 

 

Ce que ne sont pas les plantes adaptogènes :

Les plantes adaptogènes telles le ginseng, l'éleuthérocoque ou la schisandra ne sont donc en aucun cas des "dopants" au sens d'excitants. Il s'agit plutôt de plantes toniques qui favorisent les mécanismes de récupération.

ginseng-et-eleutherococcus-

Pour résumer, une plante adaptogène doit pouvoir agir sur les 3 composantes de l'homéostasie générale :

  • le système nerveux
  • le système hormonal
  • le système immunitaire

Les 2 modes d'action biologiques spécifiques des plantes adaptogènes :

Il aura fallu plus de 30 années de recherches et de travaux en collaboration avec l'Université du Texas et celle de Tubingen pour trouver comment fonctionnent les adaptogènes de manière biochimique. Ces études ont révélé que ces plantes agissent en induisant la synthèse du neuropeptide Y ainsi que l'élévation des HSP 72 (protéines de choc thermique).

Action spécifique sur le NPY et les HSP 72 :

  • Le neuropeptide Y (NPY) est une neurohormone, en lien avec la réponse au stress, largement présente dans le système nerveux central et périphérique. Il intervient dans l'adaptation à des stress liés à l'exercice physique, à l'exposition au froid, aux attaques de panique et au jeûne. NPY a un effet anti-dépresseur, anxyolitique, antinarcotique et contrôle la balance énergétique notamment. On le trouve à des taux faibles chez les personnes souffrant de dépression ou dans les tissus de victimes de suicide.
  • La libération intracellulaire des HSP 72 améliore tous les mécanismes apoptotiques (mort cellulaire), protège les protéines contre les radicaux libres générés par l'activité mitochondriale, lutte contre l'oxyde nitrique (très radicalaire) et régule l'expression de l'ADN en permettant la synthèse de protéines fonctionnelles. 

Quelles sont les plantes adaptogènes validées selon les derniers critères biochimiques :

Récemment, les plantes traditionnellement considérées comme adaptogènes ont été validées ou partiellement validées selon leur capacité à élever le NPY et les HSP 72 par les cellules gliales (d'après l'étude de Panossian & Al- 1997).

Les plantes validées comme pouvant faire partie du club select des adaptogènes sont :

  • Rhodiole Rhodiola rosea, Schisandra Schizandra sinensis et Eleuthérocoque Eleutherococcus senticosus.
photo de rhodiole

Les plantes partiellement validées comme pouvant faire partie du club select des adaptogènes sont : 

  • Ashwagandha Withania somniferaRaponticum carthamoides, Bryonia alba et Ginseng Panax ginseng Meyer.
photo d'ashwagandha

Le totum des plantes adaptogènes est le plus important :

La validation ou semi validation s'appuie sur les taux d'élévation de NPY et HSP 72 par les cellules gliales et ne prend pas en compte l'immense complexité chimique contenue dans chaque plante. Gardons à l'esprit que c'est toujours le totum (l'ensemble de tous les composés chimiques) de la plante qui offre un effet thérapeute de grande envergure.

Les plantes adaptogènes semi validées n'en sont donc pas moins efficaces, c'est seulement qu'elles répondent moins fortement aux critères définis par ces 2 marqueurs biochimiques. Toutes les plantes adaptogènes auront un effet similaire de préservation et de renforcement de la santé mentale et physique et chacune d'entre elles possédera sa propre subtilité. Un thérapeute formé à la phytothérapie vous conseillera sur la plante qui conviendra le mieux à vos besoins. Encore mieux, une synergie de plantes se révèlera toujours plus efficace. 

C'est toute cette chimie végétale complexe et mystérieuse des plantes adaptogènes (et des autres) qui offre un effet thérapeute de grande envergure.

Le monde végétal est très loin d'avoir livré tous ses secrets !


Articles similaires

Inscrivez-vous à la newsletter pour ne pas rater les prochains articles !

Envoyé !

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Medoucine

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.